Techniques enseignées à l’atelier 3113

Taille directe Le métal, en général du cuivre, est attaqué directement par un outil tranchant :
– La pointe sèche
– La manière noire
– La monotype

Taille indirecte Le métal, zinc, cuivre ou laiton, est mordu par l’acide :

– Eau-forte Le vernis de la plaque est enlevé avec une pointe sèche et le métal mis à nu est mordu par l’acide.

– Aquatinte La plaque de zinc ou de cuivre est couverte de poudre de résine colophane, l’acide n’attaquera le métal qu’autour de celle-ci.

– Différents types d’aquatinte On peut utiliser à la place de la résine de pin du sel ou du sucre, qui se diluent dans l’acide, mettant la plaque à nu.

– Aquatinte au sucre Le dessin est réalisé directement sur la plaque de métal avec un pinceau, avec de l’encre mélangée avec du sucre et il est recouvert par un vernis à taille douce. Cette technique se rapproche de celle de la peinture.

-Vernis mou Ce procédé permet d’obtenir des empreintes de différentes textures (tissus, fleurs, support avec texture, etc.) sur la plaque de métal.

– Techniques du film et plaque photopolymères  Les plaques et les films photopolymères permettent de transférer par le biaise d’insolation le dessins et la photographies pour une impression en creux après traitement numérique et impression sur les clichés transparents.

Insolation des plaques photopolymères

Programme

1ère partie
Description des plaques, des films photopolymères et de l’équipement.
Création d’un cliché typo et d’une matrice en relief à partir d’un dessin.
Impression en noir et blanc.
Principes de création d’une plaque intaglio, matrice en creux à partir de la photographie, impression en noir et blanc.
Pose du film sur la plaque du cuivre. Réalisation d’une matrice en creux. Impression en couleur.

2 ème partie
Réalisation du projet personnel en appliquant les technique de la gravure traditionnelle avec le film photopolymère. Tirage des estampes.

Voir des estampes